Nébuleuse FAQ

Bonjour à tous,

Si vous visitez cette page, c’est que vous êtes intéréssé par notre projet de magazine Nébuleuse. Vous avez surement quelques questions, et vous trouverez ici les questions les plus courantes.

Toutefois, si vous en avez d’autres, envoyez nous un petit mail à contact@editionsplanetoide.com.

Merci de votre intérêt.

Je n’ai pas bien compris le concept du magazine?

Nous demandons des oeuvres inachevées ou impubliables (car trop courte le plus souvent) car nous voulons montrer l’envers du métier (sans parler du fait que ça fera une bonne pub pour les artistes), c’est un concept japonnais qui n’existe pas encore en france.

Est ce que ça sera une participation rémunérée?

Oui, cependant nous ne pouvons pas encore vous dire combien vous serez rémunéré. Nous comptons partager les bénéfices avec tous les artistes du projet, hors nous ne savons pas encore combien il y aura d’artistes au total.

Comment ça se passe pour la cession de droits?

Nous gardons les droits pendant 1 an, parce que nous voulons pouvoir utiliser les images/textes pour la campagne de promotion. De plus après la sortie du magazine, nous voulons pouvoir lui laisser le temps de “vivre” un peu dans les kiosques. En revanche, si vous avez des contributeurs (mécènes) personnels à qui vous montrez votre travail en exclusivité, vous pourrez leur en partagé une partie, nous comprenons cet engagement.

Mais du coup est ce que je suis bloqué dans mon travail?

Biensûr que non. Cela ne vous empèche pas de démarcher d’autres maisons d’éditions pour publier votre travail. De toute facon, vous retrouverez vite vos droits (le temps que votre projet soit validé et entre en production dans une autre maison, vous devriez dejà avoir recupéré vos droits).

Comment je serai rémuné-e?

Nous établierons un contrat avec vous, et vous serez rémunéré en droits d’auteurs (pas besoin de siret), à moins que vous ne désiriez être rémunéré au titre de votre auto-entreprise biensur.

La rénumération marche par participation ( un budget par auteur peu importe le nombre de pages consacrées / illus ) ou par illustrations ?

Nous pensions faire une rémunération par participation qu’importe le nombre de pages fournies. Si nous rémunérons à la quantité, cela peut être très injuste par rapport au temps de travail (il peut falloir plus de temps pour produire une grosse illustration très détaillée que 3 pages de BD, de même pour certains le projet dort déjà depuis longtemps). De cette façon, l’important est d’avoir envie de participer et de fournir quelque chose d’intéressant pour les lecteurs.

Si je suis content-e de notre collaboration est-ce que nous pourrons re-travailler ensemble?

Si ça se passe bien nous serons amenés à vous rappeler pour d’autres projets ou/et vous pourrez nous solliciter comme éditeur et serez prioritaire (nous bichonons nos artistes).

Mais votre magazine il sort quand? Il fera quelle taille touçaaa?

Nébuleuse 1 est prévu pour l’été 2020. Il sera volumineux, nous voulons un minimum de 100 pages et n’avons pas fixé de maximum pour le moment. Aussi nous pouvons accepter des projets assez volumineux.

Comment voyez-vous le développement de votre magazine ? Une sorte de tremplin pour lancé des artistes ?

Nous le visualisons effectivement comme à la fois un tremplin pour des jeunes artistes grâce mis en avant par la participation aussi d’artistes plus connus (qui permettraient de toucher un plus large public – qui eux pourraient montrer des projets refusés par les édieturs) .

Envisageriez vous de faire des interviews pour présenter les auteurs, leurs univers ect ?

Il y en aura, mais peut-être pas de tout le monde. Cela dépendra du projet de chacun et de la meilleure façon de le mettre en avant 🙂

Vous avez des points de vente pour ce magazine ou ce sera sur internet ? 

Nous voulons une diffusion sur le net et dans les kiosques, nous passerons par une centrale de diffusion de press classique.

Vous avez l’intention de faire le magazine en édition numérique également ? 

Oui, le magazine aura une édition numérique, simultannée avec l’édition papier. Il ne sera plus disponible à la vente quand les droits arriverons à leur fin.