Histoires d’une lignée

Dracora, terre de magie et d’Histoire dominée par les Draesar. Sont-ils de bons rois, ou des tyrans ambitieux ?

Luna se bat pour être digne de ses ancêtres. Corona pour réparer leurs erreurs. Léonora pour asseoir son pouvoir. Mus par la passion, la justice, l’orgueil, ces rois et reines ont façonné leur monde – pour le meilleur comme pour le pire.

Sont-ils de nobles chefs, ou d’abjects despotes ? Qu’ont-ils hérité des dragons ancestraux dont ils sont les descendants ? Pourquoi les dragons se sont-ils mélangés parmi les Hommes ? Lorsque la frontière entre l’amour et la haine se mêle, les monstres se révèlent.

Un mot de l’autrice:

En 2018, autour d’une séance d’écriture avec mes fidèles camarades, je suis tombée sur le défi d’écrire sur la phrase « Avec l’espoir d’aimer en chemin ». J’ai alors écrit l’histoire de Corona que j’avais déjà en tête depuis quelques temps. L’inspiration s’est montrée coopérative cette fois-là.

Par la suite, j’ai réfléchi aux histoires d’autres personnages, d’autres ancêtres de mon petit Léo – le personnage principal de mon roman. J’ai proposé Vers la lumière aux éditions Planétoïde, j’ai eu un retour favorable (qui, pour la petite histoire, avait atterri dans mes spams et je l’ai vu la veille de sa suppression, quelle chance !). Le projet est donc devenu un recueil de trois nouvelles : Histoires d’une lignée.

MH Tigg :

Auteur des Hauts-de-France aux origines anglaises (eh non, pas elfiques malheureusement) et passionnée de fantaisie, d’antiquités et surtout de chats, MH Tigg se terre dans une bibliothèque fort sympathique accompagnée de ses trois fidèles compagnons (des chats, évidemment). Si elle ne part pas sur Valorandris avec sa plume, elle se perd dans les mondes du jeu vidéo ou du cinéma ou de la musique ou de la littérature – ça commence à faire beaucoup là, non ? Et toujours avec ses chats !

Stiopic:

Futur grande tatoueuse, Stiopic est réputée pour apporter la vie aux dessins via sa palette de couleurs. La maman de Planétoïde répond toujours à l’appel lorsque le devoir l’appelle.